Nigeria: incendie sur le site d'une société pétrolière fait un mort et 10 blessés

Par La rédaction

PARIS (AFP) - (AFP)

Un incendie lors de travaux de maintenance effectués par un prestataire sur un site nigérian opéré par une coentreprise de Maurel et Prom Nigeria a fait onze blessés, dont l'un est décédé par la suite, a annoncé jeudi la société pétrolière basée à Paris.

"L'incendie a éclaté alors que les travaux de maintenance des installations d'Ovhor étaient en cours, blessant onze personnes faisant partie des équipes d'un prestataire externe intervenant sur (le) site.L'une des victimes est décédée le lendemain", a rapporté Maurel et Prom Nigeria, entreprise née de la scission des activités nigérianes du groupe pétrolier français Maurel et Prom.

Ces travaux de maintenance avaient été lancés pour profiter d'un arrêt de la production de pétrole sur ce site, consécutif à une fuite intervenue sur Trans-Forcados, un oléoduc géré par Shell qui relie le gisement d'Ovhor au terminal d'exportation de Forcados.

L'incendie (qui s'est déclaré au niveau d'un collecteur -ou ensemble de tuyauteries et de vannes-), conjugué à la fuite sur l'oléoduc, conduira à un arrêt de production estimé à 19 jours, avec une reprise d'activité prévue au plus tard le 26 octobre, indique encore le groupe.

Ovhor est un des gisements de pétrole opérés au Nigeria par Seplat, filiale à 45% de Maurel et Prom Nigeria.Il est situé dans la partie nord-ouest du delta du Niger, région riche en hydrocarbures du sud du pays.