Nigeria: Jonathan va nommer un responsable du terrorisme

Par La rédaction

ABUJA (AFP)

Le président nigérian Goodluck Jonathan va renforcer les mesures de sécurité et nommer un conseiller spécial pour le terrorisme après les attentats qui se sont produits cette dernière semaine, a-t-on annoncé lundi de source officielle.

Cette annonce intervient à la suite des réunions d'urgence que le président a tenues avec les responsables de la sécurité nationale et qui ont conclu que les attentats de Noël et de la veille du Nouvel an étaient "des actes de terrorisme perpétrés par des criminels parmi nous".

Le conseiller spécial sur le terrorisme sera désigné "dès la semaine prochaine" a affirmé Ima Niboro, porte-parole de la présidence.

Le Parlement sera également saisi afin d'adopter rapidement une loi antiterroriste, a-t-il ajouté.

Quatre personnes ont été tuées le 31 décembre par l'explosion d'un engin dans un bar en plein air situé près d'une caserne militaire à Abuja, la capitale fédérale.

Une semaine auparavant, le 24, l'explosion de bombes et les représailles entre communautés chrétiennes et musulmanes qui s'en étaient suivies, avaient fait 80 morts dans la ville de Jos (centre).

Une secte appelée Jama'atu Ahlus-Sunnah Lidda'Awati Wal Jihad (le groupe des gens de la tradition pour le prêche et le Jihad), plus connue localement sous le nom de Boko Haram,j a revendiqué la responsabilité des attentats de Jos.