Nigeria: l'armée tue 12 militants de Boko Haram dans deux accrochages

21 décembre 2015 à 16h26 par La rédaction

Lagos (AFP) L'armée nigériane affirme avoir tué douze militants du groupe islamiste Boko Haram dans deux accrochages séparés dans le nord-est du pays, selon un communiqué dimanche soir.Les soldats "ont tué trois terroristes présumés de Boko Haram lors d'une patrouille sur la route Damboa-Njaba-Bale dans l'Etat de Borno", a déclaré le porte-parole de l'armée, le colonel Sani Usman, dans un communiqué.Dans un second accrochage dans le village de Mainari (Etat de Borno) , l'armée "a tué neuf terroristes et saisi des armes", selon le porte-parole. Le président nigérian Muhammadu Buhari a donné à l'armée jusqu'à fin décembre pour en finir avec l'insurrection de Boko Haram, qui a fait 17.000 morts et 2,6 millions de réfugiés depuis 2009. Les observateurs doutent fortement que ce délai puisse être tenu, malgré les communiqués victorieux de l'armée.