OMC : Washington bloque la nomination de Ngozi Okondjo-Iweala

Par Léonce Kouakou

AFRICA RADIO

La nigériane Ngozi Okondjo-Iweala est pressentie pour être la prochaine dirigeante de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC)

Depuis l’annonce du départ de Roberto Azevedo ancien président de l’Organisation Mondiale du Commerce, la course à la tête de cette organisation est enclenchée. Ils étaient cinq candidats au départ de pays d’Afrique et d’Europe.

Les deux finalistes retenues sont la sud-coréenne Yoo Myung-Hee et la nigériane Ngozi Okondjo-Iweala.

À 66 ans, l’ancienne ministre des Affaires Etrangères et des Finances, ex-numéro deux de la Banque Mondiale est la candidate favorite de plusieurs chefs d’états africains, la Commission Européenne et l’ensemble des pays de l’Union Européenne. Toutefois, si pour ces derniers la candidature de Ngozi Okondjo-Iweala fait l’unanimité du fait de son expérience,  c’est loin d’être le cas pour les Etats –Unis, qui sont le seul pays à soutenir la sud-coréenne Yoo Myung-Hee et s’oppose ainsi à l’élection de l’économiste nigériane attitrée.

Qui de ces deux femmes prendra les rênes de l’OMC et parviendra à redynamiser et libéraliser le commerce mondial ? Le verdict final sera connu le 09 novembre.

Léonce Kouakou