Pourparlers entre rebelles et le Soudan prolongés de trois semaines

Par AFP

AFRICA RADIO

Le gouvernement soudanais et une coalition de groupes rebelles ont prolongé de trois semaines leurs pourparlers de paix qui auraient dû s'achever par un accord final le 15 février, a annoncé lundi un porte-parole des rebelles.

"Nous espérons que ce sera la dernière prolongation", a déclaré à l'AFP Yasir Arman, vice-président du Front révolutionnaire du Soudan (SRF), coalition regroupant neuf mouvements rebelles soudanais des régions du Darfour, du Nil Bleu et du Kordofan du Sud.Un protocole d'accord avait été signé le 24 janvier à Juba, au Soudan du Sud, portant sur plusieurs points, dont un cessez-le-feu, la question des terres, l'accès à l'aide humanitaire et le retour des personnes déplacées par les conflits.Les espoirs de paix au Soudan ont été relancés par la chute du président Omar el-Béchir en avril 2019 et l'arrivée au pouvoir d'un gouvernement de transition dirigé par le Premier ministre Abdallah Hamdok.Les pourparlers de Juba se tiennent depuis octobre 2019 sous la médiation du président sud-soudanais Salva Kiir, lui même en pourparlers avec le chef rebelle Riek Machar pour mettre fin à un conflit de six ans qui a éclaté peu après l'indépendance du Soudan du Sud.