RDC: huit militants condamnés à 15 jours de prison pour "outrage à l'autorité"

10 mars 2020 à 14h35 par AFP

AFRICA RADIO

Huit militants du mouvement Lutte pour le changement (Lucha) ont été condamnés à 15 jours de prison pour "outrage à l'autorité" dans l'est de la République démocratique du Congo, a indiqué leur avocat qui a fait appel.

Les huit militants ont été condamnés "à l'issue d'un procès inique" pour avoir dénoncé le "détournement d'un canot rapide et d'un tracteur du territoire" qui devaient servir aux autorités locales du territoire de Kaleh, dans le Sud-Kivu."Nous demandons au juge d'appel d'annuler purement et simplement l'oeuvre du premier juge et d'acquitter nos clients", a dit l'avocat de la défense, Me Mupenda.Le mouvement Lucha a été à la pointe des manifestations contre le maintien au pouvoir de l'ex-président Joseph Kabila. Ses membres ont été à plusieurs reprises arrêtés, jugés ou condamnés pendant les dernières années (2015-2018) de ce régime.Les poursuites de militants sont plus rares depuis l'investiture en janvier du président Félix Tshisekedi, qui a promis un meilleur respect des droits.