Sahara occidental: Alger appelle à la retenue

Par AFP

AFRICA RADIO

L'Algérie a vivement déploré vendredi les "graves violations" du cessez-le-feu au Sahara occidental et appelé à l'arrêt "immédiat" des opérations militaires après l'intervention de l'armée marocaine dans une zone de ce territoire disputé.

"L'Algérie appelle les deux parties, le Maroc et le Front Polisario, à faire preuve d'un sens de responsabilité et de retenue", a indiqué le ministère algérien des Affaires étrangères dans un communiqué.Dénonçant des "provocations du Polisario" au Sahara occidental, le Maroc a annoncé vendredi avoir lancé une opération militaire dans la zone-tampon de Guerguerat, à l'extrême sud de ce territoire au statut indéfini, afin de rouvrir une route bloquée vers la Mauritanie voisine.Alger, soutien traditionnel du mouvement indépendantiste sahraoui du Polisario, appelle également à "la cessation immédiate de ces opérations militaires, dont les conséquences sont de nature à affecter la stabilité de toute la région", et au respect de l'accord de cessez-le-feu signé entre les deux belligérants en 1991 sous l'égide de l'ONU.Dans son communiqué, le ministre algérien des Affaires étrangères dit "attendre" du secrétaire général de l'ONU, Antonio Gutteres, et de la Mission des Nations unies au Sahara occidental (Minurso) "l'accomplissement scrupuleux de leurs missions, sans restrictions ni entraves, et dans l'impartialité qu'exigent les développements actuels".Enfin Alger "réitère" sa demande de nomination, "dans les plus brefs délais", d'un successeur à l'émissaire onusien Horst Köhler, qui a démissionné en mai 2019 pour des raisons de santé, et la reprise des pourparlers impliquant le Polisario, l'Algérie, le Maroc et la Mauritanie suspendus depuis mars 2019.