Scandale Steinhoff: l'ex-PDG nie avoir été informé d'irrégularités de gestion

5 septembre 2018 à 8h22 par AFP

AFRICA RADIO

L'ancien PDG du géant sud-africain de la distribution Steinhoff, Marcus Joost, a assuré mercredi qu'il n'avait jamais été informé des "irrégularités" de gestion à l'origine du scandale financier qui a fait risquer l'an dernier la faillite au groupe, maison-mère de Conforama.

"Je veux qu'il soit noté que, lorsque j'ai quitté Steinhoff le 5 décembre 2017, je n'étais pas au courant d'éventuelles irrégularités financières, contrairement à ce qui a été dit", a déclaré M. Jooste devant une commission parlementaire."Je n'ai jamais menti sur les activités de la compagnie", a-t-il insisté devant les députés dans sa toute première déclaration publique depuis le début du scandale.M. Jooste a démissionné le 6 décembre de la direction de Steinhoff, après la découverte d'un trou de 6 milliards de dollars dans ses comptes.L'annonce de son départ et la révélation de ces pertes ont fait chuter de 95% les cours du titre du groupe dont la dette est aujourd'hui estimée à plus de 10 milliards d'euros.Le principal actionnaire du groupe, le milliardaire sud-africain Christo Wiese, a vu sa fortune personnelle s'évaporer de 4,2 milliards à 1,75 milliard d'euros, selon l'agence de presse Bloomberg.M. Wiese a depuis saisi la justice pour récupérer 59 milliards de rands (près de 4 mds d'euros) qu'il avait investis dans Steinhoff.Le groupe est présent dans une trentaine de pays de la planète, avec en Europe des enseignes comme Conforama, sponsor de la Ligue 1 de football tricolore, et Poundland, la chaîne britannique de magasins à prix unique.L'affaire a causé un tollé en Afrique du Sud, où le groupe est l'une des principales capitalisations boursières de Johannesburg.La chute de son titre a notamment mis en difficulté le principal fonds de pension des fonctionnaires du pays, qui détient près de 9% de son capital.mgu-pa/lch