Sierra Leone: l'ancien président interrogé par une commission anticorruption

23 novembre 2020 à 17h12 par AFP

AFRICA RADIO

L'ancien chef de l'Etat sierra-léonais Ernest Bai Koroma a été interrogé lundi par une commission enquêtant sur des faits présumés de corruption et de détournement commis sous sa présidence (2007-2018), ont indiqué deux responsables sous couvert d'anonymat.

Ernest Bai Koroma, 67 ans, a été interrogé en un lieu tenu secret après que son audition eut été annulée à deux reprises, la dernière fois la semaine passée, pour des raisons de sécurité, a dit un membre de la commission.Un membre du bureau de M. Koroma a confirmé la tenue de cette audition sans s'exprimer sur son contenu.Plusieurs anciens responsables de l'administration Koroma ont déjà été arrêtés dans le cadre de la lutte contre la corruption et le gaspillage des fonds publics engagée par son successeur, l'actuel président Julius Maada Bio, qui a promis de récupérer des dizaines de millions de dollars volatilisés.Une commission d'enquête a conclu en mars que des millions de dollars restaient introuvables après avoir épluché les comptes, datant des années de pouvoir de M. Koroma, de ministères et d'entreprises publiques. Tout comme lui, quelque 130 personnalités liées à son régime sont interdites de sortie du territoire.L'économie de la Sierra Leone (7,5 millions d'habitants), gangrenée par la corruption, a été dévastée par une guerre civile (1991-2002) qui a fait quelque 120.000 morts. Elle reste fragile après les chocs de l'épidémie d'Ebola qui l'a ravagée en 2014-2016, la chute des cours mondiaux des matières premières et l'apparition cette année du nouveau coronavirus.