Soudan du Sud: 600 morts et plus de 985 blessés dans des heurts

22 août 2011 à 16h07 par La rédaction

NEW YORK (Nations unies) (AFP) - (AFP)

Des affrontements tribaux ont fait au moins 600 morts et plus de 985 blessés au Soudan du Sud, ont déclaré lundi les Nations unies.

Les heurts ont commencé jeudi dernier dans l'Etat de Jonglei au Soudan du Sud, a précisé Farhan Haq, un porte-parole des Nations unies.

Le Soudan du Sud est devenu indépendant le 5 juillet avec le soutien de la communauté internationale mais les diplomates n'ont eu de cesse de faire part de leur préoccupation quant à la stabilité politique du pays et les tensions avec Khartoum.

Une équipe des Nations unies a été envoyée dans l'Etat de Jonglei, et la responsable de l'ONU au Soudan du Sud, Hilde Johnson, a appelé à la retenue.

Vendredi, le gouverneur de l'Etat de Jonglei, Kuol Manyang Juuk, avait annoncé à l'AFP qu'au moins 38 personnes, dont des femmes et des enfants, avaient été tués dans des affrontements tribaux au Soudan du Sud.

"Une attaque a été lancée hier (jeudi) à 5H00 du matin et s'est poursuivie toute la journée dans le sous-comté de Bier", avait déclaré M. Juuk, précisant que 38 corps avaient été retrouvés vendredi à Bier mais que le bilan pourrait encore s'alourdir.

Des membres de la tribu Murle sont soupçonnés d'avoir attaqué cinq villages de la tribu Lou Nuer.Selon M. Juuk, ils ont enlevé des enfants et quelques femmes, brûlé plusieurs maisons et sont repartis avec du bétail.

"C'est un fait que les tribus de Jonglei se battent depuis longtemps entre elles, principalement pour le bétail", avait expliqué le gouverneur.