Soudan: rien ne justifie le maintien des sanctions américaines, déclare Khartoum

2 novembre 2010 à 16h42 par La rédaction

KHARTOUM (AFP)

Rien ne justifie le renouvellement des sanctions économiques américaines contre le Soudan, géant d'Afrique menacé de partition, a affirmé mardi le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères.

"La décision annoncée par le président américain de renouveler les sanctions économiques n'est pas nouvelle pour nous.Nous ne sommes pas surpris par cette décision que nous rejetons", a déclaré lors d'une conférence de presse le porte-parole Moawiya Osmane Khaled.

"Nous ne voyons aucune raison fondant la décision de l'administration américaine qui continue sa politique d'échec à l'égard du Soudan", a-t-il ajouté, précisant que les Etats-Unis "avaient perdu une chance de jouer un rôle constructif" avec ce pays.

Le président américain, Barack Obama, a décidé de maintenir pour au moins un an supplémentaire les sanctions économiques américaines contre le Soudan, a annoncé lundi la Maison Blanche.

Les actions et la politique du régime soudanais sont "hostiles aux intérêts des Etats-Unis et représentent une menace permanente, inhabituelle et extraordinaire contre la sécurité nationale et la politique extérieure des Etats-Unis", a indiqué M. Obama dans une lettre au Congrès informant les élus de la prolongation de ces sanctions instaurées en 1997 et reconduites depuis d'année en année.

"Depuis plus de 20 ans, le Soudan a su vivre sans les Etats-Unis et nous pouvons continuer de le faire pendant encore des années", a ajouté ce haut responsable soudanais.