Tanzanie: Magufuli inhumé dans sa ville natale

Par AFP

AFRICA RADIO

Le corps du président tanzanien John Magufuli, dont la mort le 18 mars reste entourée de mystère, a été inhumé vendredi dans sa ville natale dans le nord-ouest du pays, ont rapporté les médias nationaux.

Président depuis 2015, surnommé le "Bulldozzer" pour son leadership à poigne, John Magufuli, 61 ans, est officiellement mort de problèmes cardiaques, selon les autorités tanzaniennes. Mais son principal opposant affirme que le dirigeant, qui n'a cessé de minimiser l'impact du coronavirus et refusé de prendre des mesures pour endiguer la pandémie, est mort du Covid-19.Après l'exposition du cercueil dans plusieurs grandes villes du pays, et des funérailles nationales, en présence de chefs d'Etat de la région, le 22 mars dans la capitale Dodoma, la dépouille de John Magufuli a été finalement enterrée vendredi dans sa ville natale de Chato, dans la concession familiale au cimetière local."Nous travaillerons dur pour terminer ce que M. Magufuli a commencé, en amenant le développement au peuple", a commenté la vice-présidente, Samia Suluhu Hassan, qui lui a succédé et est ainsi devenue la première femme à prendre la tête du pays. Elle restera en fonction jusqu'en 2025 selon la Constitution, date prévue pour la fin du mandat de M. Magufuli.