Un employé humanitaire décède du Covid-19 dans le nord-est du Nigeria

Par AFP

AFRICA RADIO

Un infirmier de Médecins Sans Frontières est décédé du coronavirus dans le nord-est du Nigeria, et marque le premier cas de Covid-19 dans cette région dévastée par dix ans de conflit avec Boko Haram et où vivent près de deux millions de déplacés, a annoncé l'ONG lundi.

"Le test post-mortem de l'un de nos infirmiers a indiqué qu'il est décédé du Covid-19", a indiqué MSF dans un communiqué.L'ONG dit également apporter son soutien aux autorités pour "tracer les personnes qui ont pu être en contact avec lui".MSF "continuera à apporter son aide" dans cette région, où 7 millions de personnes dépendent de l'aide humanitaire et où le système de santé est défaillant après une décennie de guerre contre les jihadistes. "Dans le but de protéger nos équipes et nos patients, MSF a renforcé ses mesures d'hygiène, ses contrôles et a mis en place des espaces d'isolement" pour les patients suspectés d'être positif au coronavirus, selon le communiqué.Les travailleurs humanitaires et les autorités locales ont prévenu que si le virus venait à frapper les quelque deux millions de déplacés dans la région du lac Tchad, qui souffrent déjà de conditions sanitaires et médicales déplorables, l'épidémie serait catastrophique. Cet infirmier est le 21e mort du Covid-19 officiellement recensé dans le pays le plus peuplé d'Afrique.