Violences électorales en Côte d'Ivoire: Ouattara accuse l'opposition "d'envoyer des gens à la mort"

Par AFP

AFRICA RADIO

Le chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara, qui brigue un troisième mandat controversé à l'élection présidentielle de samedi, a accusé l'opposition, qui prône la "désobéissance civile", "d'envoyer des jeunes gens à la mort", dans un entretien à l'AFP mercredi.

"Il faut qu'ils (l'opposition) arrêtent d'envoyer des jeunes gens à la mort (...) Je ne vois pas pourquoi l'opposition appelle à la désobéissance civile qui conduit à des actes criminels", a déclaré le président, "déplorant la trentaine de morts" décomptés dans des violences préélectorales depuis le mois d'août en Côte d'Ivoire.