Zambie: annulation de la licence d'une chaîne de télévision proche de l'opposition

Par AFP

AFRICA RADIO

L'autorité de régulation des médias en Zambie a annoncé jeudi le retrait de la licence de diffusion de la principale chaîne de télévision privée du pays, seule voix critique du gouvernement.

La sanction visant Prime Television, qui prend effet immédiatement, "est nécessaire dans l'intérêt de la sécurité publique, de la paix (...) et de l'ordre", a expliqué l'autorité indépendante de l'audiovisuel (IBA) dans un communiqué.Lancée en 2013, Prime Television, propriété de Gerald Shawa, un ancien journaliste du groupe audiovisuel public, Zambia National Broadcasting Corporation (ZNBC), était la seule voix ouvertement critique du président Edgar Lungu.Elle a récemment refusé de passer gratuitement des spots publicitaires sur la pandémie de coronavirus, qui a jusqu'à présent officiellement contaminé 39 personnes en Zambie.En tant que président de l'association des propriétaires de médias, Gerald Shawa a expliqué que le gouvernement devait d'abord payer à Prime Television les services rendus lors de la présidentielle de 2016, à savoir des spots en faveur du parti au pouvoir, le Front patriotique (FP).L'an dernier, l'IBA avait déjà suspendu pendant un mois la licence de la chaîne.Le climat politique est tendu en Zambie depuis la présidentielle remportée en 2016 par le sortant Edgar Lungu avec 100.000 voix d'avance sur l'opposant Hakainde Hichilema.Depuis, le chef de l'Etat est régulièrement accusé par ses adversaires politiques de dérive autoritaire.