Nigeria: un incendie endommage un pont à Lagos, des dizaines de commerces détruits

AFRICA RADIO

23 mars 2022 à 16h06 par AFP

Un important incendie a endommagé mercredi l'un des principaux ponts de Lagos, la capitale économique du Nigeria, détruisant des dizaines de commerces, ont déclaré les secours et des témoins.

Cet incendie, qui s'est déclaré dans la matinée, survient au moment où le Nigeria fait face à des pannes d'électricité massives qui, conjuguées à une flambée des prix des carburants, accablent les ménages et entreprises de la première économie d'Afrique. Les flammes ont "ravagé le pont d'Eko. Une section du pont à Apongbon, dans (le marché d') Ebute Ero, a été touchée. Le pont a subi des dégâts", a déclaré à l'AFP Ibrahim Farinloye, de l'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA). Le pont d'Eko est l'un des trois ponts reliant la partie continentale de Lagos, mégalopole de 20 millions d'habitants, à ses quartiers chics et d'affaires sur les îles, situées entre une lagune et l'océan Atlantique. De nombreuses petites entreprises et commerces sont installés autour et sous le pont. "Beaucoup de commerces ont été détruits", a poursuivi M. Farinloye. Selon la même source, personne n'a été blessé dans l'incendie mais, vu les dégâts subis par le pont, les autorités devront procéder à des tests pour déterminer s'il peut être rouvert. Pour Rukayat Balogun, une responsable du marché, le feu a été provoqué par une surtension électrique. "Cela fait 6 jours que nous n'avons pas d'électricité. Quand ils ont remis la lumière vers 2 heures du matin, il y a eu une étincelle qui a provoqué l'incendie", a-t-elle insisté, montrant à l'AFP des fils et câbles brûlés sur les lieux. Au Nigeria, premier producteur de pétrole d'Afrique, les pannes d'électricité sont courantes car les infrastructures décaties ne parviennent souvent pas à acheminer l'électricité aux habitants. Mais l'effondrement prolongé des réseaux électriques au cours des dernières semaines, combiné à une hausse mondiale des prix du diesel a plongé dans le noir ses quelque 210 millions d'habitants. A cause des délestages fréquents, la plupart des commerces dépendent de générateurs fonctionnant au diesel. Et depuis l'offensive russe en Ukraine, les prix du diesel ont doublé dans le pays, augmentant considérablement les coûts de production.