Ouganda: 11 enfants meurent dans l'incendie d'une école pour aveugles

AFRICA RADIO

25 octobre 2022 à 16h21 par AFP

Onze écoliers ont péri, et six autres se trouvaient dans un état critique mardi, après un incendie qui s'est déclaré en pleine nuit dans le dortoir de leur école pour aveugles du centre de l'Ouganda.

Kampala (AFP)

Le feu a frappé vers 01h00 du matin mardi (22h00 GMT lundi) dans l'école pour aveugles Salama située dans le village de Luga, à environ 45 kilomètres à l'est de la capitale Kampala, a indiqué la police ougandaise.

"La cause de l'incendie est actuellement inconnue mais pour l'instant onze décès (...) ont été confirmés et six personnes dans un état critique ont été admises à l'hôpital", a annoncé la police dans un communiqué.

Surpris dans leur sommeil, ces élèves aveugles se sont retrouvés pris au piège en raison notamment des fenêtres anti-effraction qui équipaient le bâtiment, conformément à la législation gouvernementale, a expliqué à l'AFP la ministre ougandaise aux Personnes handicapées, Hellen Grace Asamo: "Ils n'ont pu s'échapper et ont été brûlés".

Les autorités tentaient toujours d'identifier les victimes mardi soir.

"Les élèves ont été brûlés au point d'être méconnaissables et nous allons faire des tests ADN pour établir leur identité", a expliqué le chef de la sécurité du district de Mukono et représentant présidentiel, Fatuma Ndibasa.

Le dortoir abritait principalement des fillettes, scolarisées en école primaire, mais le directeur de l'école, Francis Kirube, a précisé à l'AFP que certains garçons défavorisés du village étaient également hébergés dans une pièce jouxtant le dortoir. 

- "Pas de mots" - 

Le fils de Richard Muhimba fait partie des victimes.

"Je n'ai pas de mots pour décrire la douleur que je vis", déclare cet habitant de la ville voisine de Mukono, joint par téléphone par l'AFP.

"Je lui ai rendu visite samedi, il était en bonne santé.Et trois jours plus tard, il est mort", a-t-il ajouté avant de raccrocher.

Des images diffusées par la chaîne de télévision ougandaise NTV montraient des équipes de police scientifique menant des recherches dans le périmètre de sécurité autour du dortoir, un petit bâtiment blanc aux encadrements de fenêtres et de portes noircis et au toit de tôle endommagé.

"Nous enquêterons sur les causes de l'incendie et s'il y a des coupables, ils seront appréhendés", a assuré le ministre des Affaires intérieures, le général Kahinda Otafiire.

Construite en 1999, l'école Salama accueille plusieurs dizaines d'élèves, âgés de 6 à 14 ans, qui y sont également hébergés.

La princesse britannique Anne, soeur du roi Charles III, devait se rendre vendredi dans cet établissement dans le cadre d'une visite en Ouganda, qui a célébré les 60 ans de son indépendance du Royaume-Uni le 9 octobre.

Ces dernières années, plusieurs incendies dans des écoles ont endeuillé ce pays de la région des Grands Lacs.

En novembre 2018, onze élèves avaient péri dans l'incendie de leurs dortoirs dans le sud du pays.

En avril 2008, 18 écolières avaient trouvé la mort, également dans l'incendie de leur dortoir, dans une localité à une trentaine de kilomètres de la capitale.

En mars 2006, au moins 13 enfants avaient péri et plusieurs autres avaient été blessés dans un feu qui avait frappé dans une école islamique dans l'ouest de l'Ouganda.En juillet de la même année, six enfants étaient morts dans un incendie similaire dans l'est du pays.