Plus de 15.000 réfugiés centrafricains dans le nord-ouest de la RDC en 17 jours

Par AFP

AFRICA RADIO

Plus de 15.000 Centrafricains fuyant des combats entre l'armée et des rebelles ont traversé la frontière de la République démocratique du Congo en 17 jours, selon un bilan donné jeudi par un responsable local qui sollicite l'assistance des humanitaires et des autorités.

"Au total, 15.059 réfugiés centrafricains, 1.637 femmes et 11.892 enfants, sont arrivés sur le territoire de Bosobolo dans le Nord-Ubangi, selon les statistiques fournies par la Direction générale de migration (DGM)" congolaise, a déclaré à l'AFP Jeannot Haolo, administrateur de ce territoire. "Ces mouvements de population ont été enregistrés entre le 10 et le 27 octobre soit en 17 jours. Ces Centrafricains fuient des affrontements entre les forces loyalistes, qui avancent, et les rebelles des groupes Seleka et Anti-Balaka. Les plus récents ont eu lieu aux alentours de la ville de Kouango en République centrafricaine (RCA)", a expliqué M. Haolo. "Nous sollicitons l'implication urgente des autorités et des partenaires humanitaires en faveur de ces réfugiés", a-t-il plaidé, ajoutant que "nos populations sont déjà débordées par les premières vagues qui étaient arrivées et maintenant d'autres s'ajoutent. La prise en charge, la survie est vraiment menacée". Interrogées par l'AFP, des sources du Haut commissariat aux réfugiés (HCR) n'ont pu réagir immédiatement. Le territoire de Bosobolo est situé dans la province du Nord-Ubangi au nord-ouest de la RDC, à la frontière avec la RCA. Selon les statistiques du HCR, au total il y a 221.694 réfugiés centrafricains en RDC. 114.008 sont installés au Nord-Ubangi. En octobre, 250 réfugiés centrafricains ont été rapatriés à Bangui, a indiqué à l'AFP Michel Siazo, le maire de la ville congolaise de Zongo (Sud-Ubangi), voisine de Bangui, capitale de la RCA.