RDC: tirs à Bukavu (est), incursion d'un groupe rebelle (armée)

Par AFP

AFRICA RADIO

Des tirs sont entendus depuis le milieu de la nuit de mardi à mercredi à Bukavu, dans l'est de la RD Congo où, selon l'armée, un groupe rebelle a fait une incursion pour tenter de libérer certains de ses membres emprisonnés.

"La situation est totalement sous contrôle", a assuré en début de matinée dans un communiqué le gouverneur du Sud-Kivu, Theo Ngwabidje Kasi. Des détonations résonnaient toutefois encore dans un quartier périphérique du sud de la capitale de la province, ont indiqué des témoins. Le général Bob Kilubi Ngoy, commandant de la 33e région militaire, a attribué ces troubles à des hommes d'un groupe dénommé "CPC64". "Ils sont arrivés vers 01H40" (00H40 GMT) dans le quartier industriel, "ils tiraient et chantaient pour dire qu'ils voulaient libérer le pays (...), ils voulaient à tout prix libérer ceux des leurs qui ont été arrêtés par la police", a-t-il déclaré en fin de nuit. Le projet de l'armée était alors de "les prendre en tenaille" à la levée du jour, a-t-il expliqué. Aucun bilan de ces troubles n'était disponible en début de matinée.