Soldats ivoiriens détenus au Mail: "les choses évoluent bien" selon le président Ouattara

Le président ivoirien Alassane Ouattara a déclaré vendredi à Abidjan que "les choses évoluent bien" en vue d'une libération prochaine de 46 soldats de son pays détenus au Mali depuis bientôt trois mois.

AFRICA RADIO

7 octobre 2022 à 17h21 par AFP

"Les choses évoluent bien (...), nous pensons que très rapidement nous aurons sans doute un heureux aboutissement", a dit le chef de l'Etat ivoirien à l'issue d'une rencontre avec son homologue bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo, président de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédeao). M. Ouattara avait rencontré la veille à Abidjan le président togolais Faure Gnassingbé, médiateur dans le dossier de ces soldats arrêtés le 10 juillet à Bamako à leur arrivée à l'aéroport. Abidjan et l'ONU affirment qu'ils devaient participer à la sécurité du contingent allemand des Casques bleus au Mali, mais les autorités maliennes les considèrent comme des "mercenaires" venus attenter à la sûreté de l'Etat. Il y a huit jours, une mission de haut niveau dépêchée au Mali par la Cédeao a rencontré le chef de la junte militaire au pouvoir à Bamako, le colonel Assimi Goïta, pour tenter de dénouer la crise diplomatique avec la Côte d'Ivoire. "Les choses vont s'arranger par la volonté de Dieu", avait alors dit un haut responsable malien à un correspondant de l'AFP sous le couvert de l'anonymat. Invoquant les efforts de différents intervenants, il avait ajouté: "Nous n'allons pas les décevoir".