Soudan: Washington et ses alliés "saluent" l'accord de sortie de crise

AFRICA RADIO

5 décembre 2022 à 13h06 par AFP

Les Etats-Unis, la Norvège, le Royaume-Uni, les Emirats arabes unis et l'Arabie saoudite ont "salué" lundi la signature d'un premier accord visant à mettre fin à la crise politique au Soudan, dans un communiqué commun.

"Il s'agit d'un premier pas essentiel vers l'établissement d'un gouvernement dirigé par des civils et la définition de dispositions constitutionnelles pour guider le Soudan dans une période de transition aboutissant à des élections", ont déclaré les pays dans un texte diffusé par le département d'Etat américain. "Nous saluons les efforts déployés par les parties pour obtenir le soutien d'un large ensemble d'acteurs soudanais en faveur de cet accord-cadre" et "leur appel à un dialogue continu et inclusif", ont-ils poursuivi. "Nous exhortons tous les acteurs soudanais à s'engager dans ce dialogue de toute urgence et avec bonne foi", ont ajouté ces pays, disant "constater que l'armée avait clairement indiqué être prête à se mettre en retrait de la politique". Des dirigeants militaires et civils au Soudan ont signé lundi un premier accord visant à mettre fin à la profonde crise politique qui secoue ce pays pauvre d'Afrique du Nord-Est depuis le putsch il y a un peu plus d'un an. L'accord intervient après de multiples tentatives pour sortir de l'impasse depuis que le chef de l'armée, Abdel Fattah al-Burhane, a pris le pouvoir et évincé les dirigeants civils. Le coup d'Etat du général Burhane le 25 octobre 2021 a fait dérailler une transition difficile vers un régime civil installé après l'éviction en 2019 de l'ancien président Omar el-Béchir, resté au pouvoir pendant près de trois décennies. Depuis, des manifestations quasi-hebdomadaires contre le putsch ont lieu dans ce pays frappé par une crise économique et une montée de la violence inter-ethnique.