Tchad : au moins 11 morts dans des affrontements entre éleveurs et cultivateurs

Au moins onze personnes sont mortes mardi au Tchad à 600 km à l'est de la capitale N'Djamena, après un conflit entre éleveurs et agriculteurs, a indiqué un haut responsable local sous couvert de l'anonymat mardi à l'AFP.

AFRICA RADIO

28 février 2023 à 18h51 par AFP

Les affrontements entre les deux communautés ont débuté lundi dans la sous-préfecture de Mangalmé à la suite d'un vol de bétail, a précisé la même source. En août, 22 personnes avaient été tuées dans des affrontements analogues entre cultivateurs et éleveurs à 500 km au sud de N'Djamena. Ces violences récurrentes opposent généralement des éleveurs nomades arabes aux cultivateurs autochtones sédentaires qui accusent les premiers de saccager leurs champs en y faisant paître leurs animaux. Les violences entre ces communautés sont fréquentes dans le centre et le sud du pays, mais aussi dans l'est, où nombre d'habitants sont armés. Les nomades viennent généralement des zones arides sahéliennes du nord du Tchad et veulent de plus en plus se sédentariser sur des terres plus fertiles propices à l'élevage de leurs dromadaires et moutons notamment.