Un navire pétrolier en feu avec 10 personnes à bord au large du Nigeria

AFRICA RADIO

3 février 2022 à 14h06 par AFP

Un incendie, consécutif à une explosion, s'est déclaré mercredi matin au large du Nigeria sur un navire pétrolier avec dix membres d'équipage à bord, a déclaré jeudi l'entreprise nigériane propriétaire du navire, précisant qu'aucun décès n'a été "pour l'instant signalé".

Un incendie "a embrasé notre installation offshore, le navire FPSO Trinity Spirit, au terminal d'Ukpokiti, après une explosion survenue aux premières heures mercredi", annonce le PDG de l'Entreprise d'exploration et de production Shebah (Sepcol), Ikemefuna Okafor, dans un communiqué. Les FPSO sont des unités flottantes assurant notamment la production et le stockage de pétrole ou de gaz naturel extraits en mer par des plateformes. "Pour l'instant, aucun décès n'a été signalé, mais nous pouvons confirmer qu'il y avait dix membres d'équipage à bord avant l'incident", a poursuivi le PDG de Sepcol. Des images publiées par des médias locaux montrent une épaisse fumée noire qui s'échappe d'un navire éventré, ravagé par les flammes et en train de couler. L'entreprise a dit tout faire pour "maîtriser la situation" et a indiqué qu'une enquête était en cours pour faire la lumière sur la cause de cette explosion. Selon Sepcol, le "Trinity Spirit" qui opérait dans la région du delta du Niger (sud-est du Nigeria), a une capacité de traitement de 22.000 barils par jour et une capacité de stockage de deux millions de barils. Si le Nigeria est le premier producteur de brut d'Afrique, ses coûts de production restent très élevés notamment en raison de l'insécurité et d'accidents fréquents. Des groupes de pirates, concentrés dans le delta du Niger qui donne sur le golfe de Guinée, attaquent régulièrement les navires et les installations pétrolières.