A Harare, un hôtel chic vous prévient: "Si besoin d'eau chaude, un seau vous sera apporté"

AFRICA RADIO

15 juin 2022 à 14h51 par AFP

"Si besoin d'eau chaude, un seau vous sera apporté"... Dans un Zimbabwe qui se débat depuis une vingtaine d'années avec une crise économique sans fin, cette consigne dans un des hôtels les plus chics du pays tournait sur les réseaux sociaux mercredi.

L'hôtel Meikles, institution centenaire de la capitale Harare, souffre comme le reste du pays, et malgré ses cinq étoiles, du manque d'eau et d'électricité. Nourriture, essence, produits de base, tout manque dans ce pays d'Afrique australe à l'inflation galopante, lâché par les bailleurs internationaux en raison d'une dette insoutenable. Dans un récent avis aux clients, le directeur de l'établissement, Tinashe Munjoma, avertit que l'hôtel fonctionnait avec un générateur depuis plusieurs jours. Dans certaines régions, les coupures peuvent durer des heures. "Si vous avez besoin d'eau chaude pour vous laver, veuillez contacter le service d'entretien et un seau vous sera apporté", précise le directeur d'hôtel. La panne était réparée mercredi mais sur les réseaux sociaux, la note a été partagée de nombreuses fois, accompagnée de photos de personnes tentant de se rincer dans un seau. D'autres internautes ont posté des commentaires indignés sur le standing de l'établissement: "Un hôtel cinq étoiles dans un pays qui connaît des coupures endémiques d'eau et d'électricité devrait avoir mis en place des mesures appropriées". L'établissement bien connu dans le pays accueille régulièrement des chefs d'entreprises, des employés d'organisations internationales ainsi que des touristes.