Covid: le Burkina détecte ses deux premiers cas du variant Omicron

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Burkina Faso a détecté ses premiers cas d'infection au variant Omicron du coronavirus, sur deux "personnes résidentes" deux semaines après la réouverture de ses frontières, fermée depuis le début de la pandémie, a annoncé vendredi soir le ministère de la Santé.

"Le ministère, dans le cadre de la surveillance de routine des variants du virus de la Covid-19 porte à la connaissance de la population de la détection de deux cas du nouveau variant dénommé Omicron sur notre territoire", a écrit dans un communiqué le ministre Charlemagne Ouedraogo. "Ces cas ont été identifiés sur des échantillons de personnes résidentes au Burkina Faso dont les prélèvements ont été réalisés au centre Mûraz de Bobo-Dioulasso", la deuxième ville du pays, a-t-il précisé. Omicron, est un variant "préoccupant du fait de sa rapidité de propagation", a indiqué M. Ouedraogo, assurant que "des mesures ont été prises dans le sens du renforcement de la surveillance épidémiologique à tous les niveaux du système de santé". "Compte tenu de la vitesse de propagation de ce nouveau variant", le ministre Ouedraogo a exhorté la population à "l'observation stricte des mesures barrières, surtout à l'approche des fêtes de fin d'année" et à se faire vacciner pour freiner la transmission du virus. Relativement peu touché par l'épidémie du coronavirus, avec 16.672 cas dont 295 décès, le Burkina Faso, a rouvert le 1er décembre, ses frontières qui étaient fermées depuis mars 2020.