Guterres appelle à la cessation "immédiate" des hostilités en Ethiopie

AFRICA RADIO

24 août 2022 à 15h21 par AFP

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est dit "choqué" mercredi par la reprise des hostilités en Ethiopie et a appelé à la restauration "immédiate" de la trêve dans ce pays.

"Je suis profondément choqué et attristé par les informations faisant part d'une reprise des hostilités en Ethiopie", a déclaré M. Guterres à la presse. "J'appelle fermement à la cessation immédiate des hostilités et à la reprise des négociations de paix entre le gouvernement et le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF)", ainsi qu'à garantir l'accès à l'aide humanitaire aux personnes en ayant besoin, a-t-il ajouté. Des combats ont repris mercredi dans le nord de l'Ethiopie, dans des zones frontalières de la région du Tigré, rebelles tigréens et gouvernement fédéral se rejetant la responsabilité d'avoir brisé une trêve observée depuis cinq mois. Les autorités rebelles du Tigré ont d'abord accusé l'armée fédérale éthiopienne d'avoir lancé une "offensive de grande échelle" contre leurs positions, avant que le gouvernement éthiopien ne les accuse en retour d'avoir "rompu" la trêve. Ces combats sont les premiers d'ampleur signalés depuis une trêve conclue fin mars par les deux camps et jusqu'ici largement respectée.