Le Nigeria rejette une demande d'extradition d'un ex-responsable de la police vers les Etats-Unis

AFRICA RADIO

29 août 2022 à 13h36 par AFP

Un tribunal nigérian a rejeté lundi une demande d'extradition d'un ancien haut responsable de la police vers les États-Unis après qu'il a été impliqué par un influenceur nigérian dans une affaire de fraude.

L'ex-numéro deux de la police fédérale Abba Kyari a été suspendu après avoir été impliqué dans l'affaire de l'influenceur nigérian Ramon Abbas, connu sous le nom de Hushpuppi, qui a plaidé coupable de blanchiment d'argent et d'autres délits aux États-Unis. Après l'inculpation de Kyari aux États-Unis, le procureur général et ministre de la Justice du Nigeria, Abubakar Malami, avait déposé une demande d'extradition visant l'ex-policier devant la Haute Cour fédérale d'Abuja. Mais le juge Inyang Ekwo a rejeté la demande lundi, assurant que le procureur général devrait savoir que la loi sur l'extradition "interdit la remise d'un accusé qui est déjà en procès devant un tribunal compétent dans le pays". Et l'ex-policier est en effet jugé au Nigeria pour un lien présumé avec des barons de la drogue. Selon le FBI, les activités frauduleuses de l'indluenceur Hushpuppi ont coûté à ses victimes près de 24 millions de dollars au total. Selon le FBI, citant des documents judiciaires, Hushpuppi a avoué avoir versé à Kyari un pot-de-vin pour l'arrestation d'un ancien associé. Kyari a nié ces accusations.