Le Qatar appelle le Tchad à reporter le dialogue de réconciliation nationale

AFRICA RADIO

1er mai 2022 à 18h36 par AFP

Le Qatar, médiateur dans les pourparlers de paix intertchadiens, a appelé dimanche à reporter le dialogue de réconciliation nationale prévu le 10 mai afin de donner plus de temps aux négociateurs de parvenir à un accord à Doha.

Les négociations à Doha entre la junte au pouvoir au Tchad et les rebelles ont été lancées le 13 mars. Elles sont appelées à préparer un "Dialogue national inclusif" prévu le 10 mai avec les oppositions politiques et armées et censé déboucher sur une nouvelle Constitution et des élections "libres et démocratiques". Les pourparlers à Doha "sont sur le bon chemin et enregistrent des progrès significatifs", a affirmé le ministère des Affaires étrangères du Qatar dans un communiqué. Dans ce contexte, "nous appelons le Conseil militaire de transition (CMT) au Tchad à reporter le Dialogue national inclusif prévu à N'Djamena le 10 mai", afin "de donner le temps aux participants aux négociations de Doha de parvenir à un accord de paix en prélude à la tenue du dialogue" dans la capitale tchadienne, a précisé le ministère. Jeudi, les groupes rebelles ont accusé le pouvoir militaire de faire "délibérément traîner en longueur les négociations" à Doha. Mais la junte a rejeté cette accusation "injuste". A la mort en 2021 de son père, le maréchal Idriss Déby, tué au front après 30 ans au pouvoir, Mahamat Idriss Déby Itno a été nommé à la tête du CMT composé de 15 généraux. Il a dissous Parlement et gouvernement et abrogé la Constitution, mais promis des "élections libres et démocratiques" dans un délai de 18 mois renouvelable une fois, après un "dialogue national inclusif", plusieurs fois reporté.