Forum Investir en Afrique 2024

Libye: un responsable du Croissant-Rouge libéré 10 mois après son enlèvement

Un représentant du Croissant-Rouge libyen (CRL) a été libéré samedi après dix mois de disparition forcée dans l'est de la Libye, selon une source du parquet militaire et des médias locaux citant ses proches.

AFRICA RADIO

2 avril 2022 à 21h36 par AFP

Mansour Ati "a été officiellement relâché grâce à la médiation de sa tribu", a indiqué à l'AFP une source du Bureau du Procureur militaire, sous couvert d'anonymat et sans donner davantage davantage de précisions. "Mansour Ati a été libéré samedi après 10 mois de disparition forcée aux mains de parties qui n'ont pas été identifiées d'après des proches" de la victime, a affirmé le site d'information libyen al-Wasat. Une photo de Mansour Ati, diffusée sur les réseaux sociaux et reprise par les médias locaux, le montre en liberté, aux côtés du doyen de la tribu des Maghariba, le cheikh Salah Lataouech. Représentant de la branche du CRL à Ajdabiya (nord-est), Mansour Ati avait été enlevé début juin 2021 par des inconnus dans cette ville sous le contrôle des forces loyales à l'homme fort de l'Est, le maréchal Khalifa Haftar. Une enquête avait été ouverte dès l'annonce de sa disparition. La Libye tente de s'extraire de plus d'une décennie de chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Le pays compose depuis début mars avec deux gouvernements rivaux.