Malawi: découverte de corps supplémentaires dans une fosse commune

AFRICA RADIO

20 octobre 2022 à 15h36 par AFP

Le Malawi a déterré jeudi quatre nouveaux corps après la sinistre découverte d'une fosse commune contenant les restes de 25 hommes présumés être des migrants venus d'Ethiopie, a-t-on appris auprès de la police.

Les dernières découvertes ont été faites sur quatre sites différents, à environ deux kilomètres de cette fosse commune, portant le nombre de corps retrouvés à 29 jusqu'à présent. Les enquêteurs ont trouvé les corps supplémentaires en fouillant la zone, a précisé à l'AFP Peter Kalaya, porte-parole de la police. La police avait été alertée par des villageois dans la région de Mzimba, à environ 250 kilomètres au nord de la capitale Lilongwe. Ils étaient tombés sur la fosse commune en allant récolter du miel sauvage dans la forêt en début de semaine. Selon la police, les éléments recueillis sur le site indiquent que les victimes étaient des hommes éthiopiens âgés de 25 à 40 ans, des clandestins qui faisaient route vers l'Afrique du Sud. Le Malawi est un point de passage régulier pour les migrants d'Afrique de l'Est cherchant à se rendre illégalement en Afrique du Sud, pays le plus industrialisé d'Afrique qui agit comme un aimant pour les populations les plus pauvres du reste du continent. Selon M. Kalaya, les autorités ont intercepté 221 immigrés clandestins au cours des neuf premiers mois de l'année, dont 186 Ethiopiens. La ministre malawite de la Sécurité intérieure, Jean Sendeza, s'est rendue à Mzimba et a déclaré jeudi à l'AFP être très choquée par cette découverte macabre.

Voir aussi