Malawi: des établissements scolaires fermés jusqu'à nouvel ordre à cause du choléra

AFRICA RADIO

2 janvier 2023 à 15h36 par AFP

Les établissements scolaires des deux plus grandes villes du Malawi vont rester fermés jusqu'à nouvel ordre en raison de l'aggravation de l'épidémie de choléra qui touche le pays, a annoncé lundi le gouvernement.

La fermeture des établissements du primaire et du secondaire "est due à l'augmentation récente et continue du nombre de cas de choléra et de décès" engendrés par la maladie, a expliqué la ministre de la Santé Khumbize Chiponda. Mme Chiponda a précisé que la rentrée était reportée d'au moins deux semaines dans la capitale Lilongwe et la ville de Blantyre (sud), alors que les élèves devaient reprendre les cours mardi, au retour des vacances. Cette annonce "tardive" a été "prise uniquement dans l'intérêt de la santé de nos élèves", a-t-elle ajouté. Le pays pauvre d'Afrique australe a enregistré près de 18.000 cas de choléra et 595 décès depuis le mois de mars. Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), il s'agit de la plus grande épidémie de cette maladie à toucher le pays depuis dix ans. Le choléra est contracté par l'ingestion d'eau ou d'aliments contaminés par une bactérie. Il provoque généralement diarrhées et vomissements et peut être très dangereux pour les jeunes enfants. A l'occasion du réveillon du Nouvel An, Mme Chiponda a renouvelé son appel aux chefs religieux à encourager leurs fidèles à se faire soigner lorsqu'ils présentent des symptômes. Une partie de la population refuse les traitements au nom de croyances religieuses. En septembre, l'OMS avait signalé une "recrudescence inquiétante" du choléra dans le monde, après des années de déclin, le changement climatique s'ajoutant aux facteurs habituels tels que la pauvreté et les conflits. La maladie touche chaque année entre 1,3 million et 4 millions de personnes sur la planète, faisant jusqu'à 143.000 morts.