Nakazato: défilé contre le désastre de la fast fashion déversée en Afrique

AFRICA RADIO

25 janvier 2023 à 13h51 par AFP

Le designer japonais Yuima Nakazato a appelé mercredi à "réfléchir à l'avenir de l'industrie de la mode" avec son défilé haute couture mixte inspiré de son voyage au Kenya, où sont déversées des "montagnes d'ordures" de la fast fashion.

Le sol de la salle où s'est déroulé le défilé, au Palais de Tokyo à Paris, évoquait une décharge de vêtements à ciel ouvert. Des tenues noires portées avec des bottes à grosses semelles ont ouvert le défilé. "J'ai été au Kenya en octobre, nous sommes en train de préparer un documentaire sur l'avenir de l'environnement et de l'industrie de la mode", a raconté Yuima Nakazato à la presse en coulisses du défilé. "Les vêtements d'occasion arrivent de partout en Afrique" qui souffre d'"importantes sécheresses" et "je voulais voir ce qui se passe sur place. C'est le point de départ pour cette collection". Entre "tenues colorées" et les "montagnes d'ordures", "j'ai essayé de voir non seulement la beauté, mais aussi la partie négative et mixer les deux". "Nous devons penser ensemble à l'avenir de l'industrie de la mode. Il n'y a pas de réponses exhaustives mais il est important d'en parler", a-t-il déclaré. La collection unisexe, qui a pris des couleurs au fil du spectacle, a été présentée par des mannequins femmes et hommes, fait rare en haute couture. La façon de porter les vêtements au Kenya "est en quelque sorte en lien avec le kimono", vêtement japonais non-genré fait à partir de pans de tissus rectangulaires selon les mêmes patrons pour femmes et hommes, a souligné Yuima Nakazato. En terme de matières, il y a aussi une sorte de fusion entre les deux continents: certains tissus sont faits au Japon à partir de vêtements d'occasion recyclés, tandis que les couleurs beige et orange proviennent des pierres du désert africain. "J'ai apporté des pierres pour en faire des poudres avec des nanotechnologies et teindre des tissus", a-t-il souligné. Dans le dernier look, censé être la robe de mariée en haute couture, une tenue de couleurs sombres et arc-en-ciel couvrait le mannequin des pieds à la tête.