Afrique du Sud: signature à Paris d'un accord pour le développement du nucléaire civil

Par La rédaction

Paris (AFP)

La France a signé mardi un accord de coopération pour le développement du nucléaire civil avec l'Afrique du Sud, qui prévoit de s'équiper de nouveaux réacteurs nucléaires, a constaté l'AFP.

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius et la ministre de l'Energie sud-africaine Tina Joematt Pettersson ont paraphé au Quai d'Orsay cet "accord intergouvernemental relatif à la coopération pour le développement des utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire".

L'Afrique du Sud avait indiqué vendredi qu'elle s'apprêtait à signer un tel accord de coopération avec la France, après un récent accord-cadre avec la Russie, mais elle n'avait pas donné de date. 

Le projet de l'Afrique du Sud d'acheter six à huit nouveaux réacteurs (9.600 MW), en complément de la centrale existante de Koeberg (sud), est dans les cartons depuis les années 2000.Ce marché suscite l'intérêt du russe Rosatom, mais aussi du groupe français Areva.

La signature de l'accord coïncide avec l'ouverture au Bourget, près de Paris, du premier salon mondial de la filière nucléaire, auquel le ministère sud-africain de l'Energie doit participer, mais aussi avec le vote à l'Assemblée nationale sur le texte du projet de loi sur la transition énergétique.