Algérie: 14 militaires tués à la suite d'une embuscade en Kabylie

20 avril 2014 à 12h29 par La rédaction


Alger (AFP)

Quatorze militaires algériens ont été tués à la suite d'une embuscade survenue dans la nuit de samedi à dimanche en Kabylie, région montagneuse à l'est d'Alger, a-t-on annoncé de source sécuritaire.

Onze soldats sont morts sur le coup et trois autres, grièvement atteints, ont succombé à leurs blessures, selon cette source citée par l'agence APS.

"Un convoi de l'Armée nationale populaire (ANP), qui revenait d'une opération de sécurisation du scrutin présidentiel de jeudi dernier, a été surpris par un +important+ groupe terroriste qui lui a tendu une embuscade, au lieudit la Carrière", dans la commune d'Iboudrarène, au pied du massif du Djurdjura, selon la même source.

"Une opération de recherche a été immédiatement déclenchée par l'ANP pour retrouver les assaillants", a ajouté cette source.

Une autre source sécuritaire a indiqué à l'AFP qu'une dizaine d'autres militaires auraient été blessés.

L'embucade a eu lieu sur le site d'une carrière d'extraction de sable, sur une route départementale, en épingle à cheveux, qui mène vers la station climatique de Tikjda.

La Kabylie, région montagneuse et boisée à une centaine de km à l'est d'Alger, reste un théâtre d'opérations d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) qui mène des attaques contre les forces de sécurité.

La semaine dernière, l'armée a tué deux "terroristes" près du village de Koukou, dans la même zone qu'Iboudrarène.