Côte d'Ivoire: le QG de Ouattara accessible après le blocus de lundi

14 décembre 2010 à 10h50 par La rédaction

ABIDJAN (AFP)

L'hôtel d'Abidjan servant de QG à Alassane Ouattara, l'un des deux présidents proclamés de Côte d'Ivoire, restait accessible mardi matin après avoir été bloqué pendant quelques heures lundi par les forces de sécurité fidèles à son rival Laurent Gbagbo, a constaté l'AFP.

Sur l'unique route menant au Golf hôtel, dans le quartier chic et verdoyant de Cocody, deux barrages filtrants étaient en place mardi avant 09H00 (locales et GMT) comme lundi soir, à quelques centaines de mètres de part et d'autre de l'entrée principale du bâtiment, mais la circulation restait fluide.

A chacun des deux barrages, une dizaine de Casques bleus de la mission onusienne Onuci et de membres des forces de sécurité étaient postés, et sur un seul de ces deux points procédaient à des fouilles de véhicules, a-t-on constaté.

Devant l'entrée de l'hôtel situé au bord de lagune, une dizaine de chars des Nations unies étaient positionnés.

Des membres des forces de sécurité fidèles à Laurent Gbagbo avaient bloqué lundi pendant plusieurs heures l'accès à l'hôtel, lors du premier face-à-face armé en deux semaines de crise avec les Casques bleus et les éléments de l'ex-rébellion des Forces nouvelles (FN) qui gardent ce lieu stratégique.

L'hôtel sert de "présidence" à M. Ouattara, désigné vainqueur de la présidentielle du 28 novembre par la commission électorale et reconnu comme chef de l'Etat par la communauté internationale.Proclamé président par le Conseil constitutionnel qui est acquis à sa cause, Laurent Gbagbo siège au palais présidentiel.