David Cameron arrive en Afrique du Sud malgré la tourmente politique

Par La rédaction

JOHANNESBURG (AFP) - (AFP)

Le Premier ministre britannique David Cameron est arrivé lundi matin comme prévu en Afrique du Sud pour une visite de travail, malgré la tempête politique provoquée à Londres par le scandale des écoutes et la démission du patron de Scotland Yard.

Ce voyage, qui doit comporter une escale au Nigeria mardi, est consacré aux questions commerciales.

Il devait initialement durer cinq jours et le conduire également au Rwanda et au Soudan du Sud, mais M. Cameron l'a écourté en raison de l'affaire des écoutes pratiquées par le News of the World, le tabloïde du groupe News Corp.du magnat Rupert Murdoch.

La dernière victime en date est le chef de Scotland Yard, Paul Stephenson, qui a annoncé dimanche sa démission en direct à la télévision.David Cameron a appris la nouvelle une heure avant de prendre l'avion.

Le Premier ministre, qui est accompagné d'une importante délégation de 25 hommes d'affaires, devait notamment s'entretenir avec le président sud-africain Jacob Zuma.Les deux hommes devraient en particulier parler de la crise libyenne.

Une rencontre avec le prix Nobel de la paix Desmond Tutu est aussi au programme.

En prévision de son déplacement, M. Cameron avait plaidé pour un renforcement du commerce inter-africain dans un article publié par le quotidien sud-africain Business Day.

Selon lui, une zone africaine de libre-échange pourrait augmenter le PIB du continent de 62 milliards de dollars par an, soit 20 milliards de plus que ce que l'Afrique sud-saharienne reçoit en aides.