Deux soldats tués par des 'bandits' dans le nord-ouest du Nigeria

Par AFP

AFRICA RADIO

Deux soldats nigérians ont été tués par des hommes armés dans le nord-ouest du Nigeria, région en proie aux "bandits" où les enlèvements et les vols de bétail sont fréquents, a annoncé mardi l'armée.

"Nos troupes ont riposté à une embuscade tendue par des bandits en armes, à une vingtaine de kilomètres de Birnin Gwari (Etat de Kaduna) vers 17h00 lundi, le long de la route entre Birnin Gwari et Kaduna", a fait savoir Ibikunle Daramola, porte-parole de l'armée de l'air dans un communiqué. "Malheureusement, deux de nos hommes ont payé le prix suprême", a-t-il ajouté. Les enlèvements contre rançon sont fréquents au Nigeria, en particulier dans le sud du pays riche en pétrole, mais cette pratique criminelle s'est récemment étendue vers le nord-ouest. Des dizaines de personnes ont été kidnappées ou tuées le long de la route Birnin Gwari-Kaduna au cours des derniers mois, ce qui a amené le gouvernement à déployer des troupes terrestres et aériennes. Les villages dans le district de Birnin Gwari ont été désertés par la peur des raids et des enlèvements par des gangs criminels, qui sont retranchés dans une forêt voisine. Les communautés rurales ont formé des milices d'autodéfense pour pallier le manque de policiers ou de militaires. Mais ces milices sont elles-mêmes accusées d'exécutions de bandits présumés, ce qui exacerbe les violences.