Elections en RDC: des blessés dans des heurts opposition/majorité au Katanga

17 novembre 2011 à 23h17 par La rédaction

LUBUMBASHI (RDCongo) (AFP) - (AFP)

Plusieurs personnes ont été blessées lors de heurts entre partisans de l'opposition et de la majorité, jeudi au Katanga, une province du sud-est de la République démocratique du Congo, à quelques jours des élections du 28 novembre, ont rapporté à l'AFP des témoins.

Les heurts ont opposé en fin de journée des partisans de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS, dont le leader et opposant historique Etienne Tshisekedi est candidat à la présidentielle du 28 novembre, à ceux de l'Union nationale des fédéralistes du Congo (Unafec, majorité), à Kamina, à 600 km au nord-est de Lubumbashi, le chef-lieu du Katanga.

Les militants de l'Unafec ont attaqué ceux de l'UDPS après que ces derniers ont brûlé un portrait du chef de l'Etat Joseph Kabila, qui brigue un second mandat, selon des témoins.

Les heurts ont fait plusieurs blessés dont certains ont été hospitalisés à Kamina.

Des maisons appartenant à des personnes présumées originaires de la province du Kasaï Orientale, à l'ouest du Katanga, ont également été saccagées, ont indiqué les mêmes sources.La Kasaï oriental est la région d'origine de M. Tshisekedi.

Déjà à deux reprises à Lubumbashi début novembre, des heurts ont opposés des militants de l'UDPS à ceux de l'Unafec et du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD, au pouvoir), faisant à chaque fois plusieurs blessés.

Des violences ont éclaté dans plusieurs villes du pays depuis le début de la campagne électorale le 28 octobre, et le climat politique reste tendu à l'approche de la présidentielle et des législatives, des scrutins à un tour prévus le 28 novembre.