Eruption du Nyiragongo en RDC: la ville de Goma "a été épargnée" (gouverneur militaire)

Par AFP

AFRICA RADIO

La ville de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a été "épargnée" par les laves du volcan de Nyiragongo, entré en éruption samedi soir, a déclaré dimanche matin le gouverneur militaire de la région.

"Les laves se sont arrêtées vers Buhene, en périphérie de Goma, (...) la ville a été épargnée", a déclaré le général Constant Ndima, dans une courte adresse audio à la population sur les médias publics."Le bilan provisoire s'établit comme suit: 5 personnes tuées dans des accidents lors des déplacements de population", a annoncé le général Ndima, qui dirige la province du Nord-Kivu depuis la proclamation de l'état de siège dans la région le 6 mai dernier pour lutter contre les groupes armés."Plusieurs vols dans des boutiques et une tentative d'évasion des prisonniers" à la prison de la ville ont été enregistrées, mais "la situation est maitrisée", a-t-il assuré.Dans la périphérie de la ville, à Buhene, des "maisons ont été ravagées par les laves", a précisé le général, sans donner de bilan chiffré de ces destructions."Plus de 7.000 personnes ont traversé la frontière vers le Rwanda. Ils ont commencé à regagner la ville depuis ce matin vers 5H00 locales", a-t-il ajouté.Les populations qui avaient fui vers le sud-ouest, vers Saké, dans la région du Masisi, "commencent aussi à regagner le centre-ville", selon l'officier supérieur."Une grande réunion de crise élargie à la Monusco (mission de l'ONU dans le pays), les ONG internationales et nationales, le comité provincial de sécurité et la mairie" se tiendra ce dimanche pour "évaluer la situation", a-t-il par ailleurs annoncé.