Le FMI annonce un plan de financement pour couvrir sa part d'allégement de la dette du Soudan (officiel)

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Conseil d'administration du FMI a approuvé lundi un plan de financement qui "contribuera à mobiliser les ressources nécessaires au FMI pour couvrir sa part d'allégement de la dette" du Soudan, a annoncé l'institution dans un communiqué.

C'est "une étape cruciale pour aider le Soudan à faire progresser le processus de normalisation de ses relations avec la communauté internationale", a réagi la directrice générale du Fonds monétaire international Kristalina Georgieva dans le communiqué.Elle a en outre précisé que "ce plan de financement repose sur un vaste effort des pays membres" et comprend des dons en espèces et des contributions provenant des ressources internes du FMI.Aucun montant n'a été dévoilé, mais fin mars, le FMI et la Banque mondiale avaient fait état d'une dette estimée à 49,8 milliards de dollars à fin 2019.De leur côté, les Etats-Unis avaient confirmé qu'ils allaient fournir une aide financière au pays de 1,15 milliard de dollars, apportant ainsi leur soutien au gouvernement de transition soudanais.Cette aide s'inscrit dans le cadre d'un rapprochement spectaculaire entre les Etats-Unis et le Soudan depuis la chute du régime autoritaire d'Omar el-Béchir en 2019, sous la pression de la rue.Avant de quitter la Maison Blanche, l'ex-président américain Donald Trump avait retiré fin 2020 le Soudan de la liste noire américaine des pays soutenant le terrorisme, synonyme pendant des décennies de sanctions et d'obstacles aux investissements internationaux.Le mois dernier, Washington et le FMI avaient appelé plus de 20 pays à soutenir pleinement le processus d'allégement de la dette du Soudan.Au cours d'une table-ronde virtuelle organisée le 12 avril par l'administration Biden, le sous-secrétaire au Trésor américain Andy Baukol et l'envoyé spécial américain pour le Soudan, Donald Booth, ainsi que des représentants de plus de 20 pays et du Club de Paris avaient pris acte de progrès dans le déploiement de réformes macro-économiques.Il s'agit d'un préalable à la mise en oeuvre du processus de l'allègement de la dette du Soudan dans le cadre de l'initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) de l'institution de Bretton Woods.Lundi, Mme Georgieva a souligné que l'allégement de la dette du Soudan est "une priorité pour le FMI"."Je suis encouragée par le soutien de nos membres et par la reconnaissance des progrès accomplis", a-t-elle ajouté, précisant néanmoins que l'allégement de la dette "commencera à être accordé" dès que les membres "auront pris les engagements financiers nécessaires" et "à condition que les autorités poursuivent leurs efforts de réforme et satisfassent aux autres exigences énoncées dans le processus PPTE".