Le Soudan a besoin de 150 millions de dollars pour aider les réfugiés éthiopiens, selon l'ONU

28 novembre 2020 à 13h57 par AFP

AFRICA RADIO

Le Soudan a besoin de 150 millions de dollars (125 millions d'euros) d'aide pour faire face au flot de réfugiés éthiopiens qui traversent sa frontière en provenance de la région dissidente du Tigré en conflit, a déclaré samedi un responsable de l'ONU.

Le conflit entre les forces fédérales éthiopiennes et les dirigeants du parti au pouvoir au Tigré, dans le nord de l'Ethiopie, a éclaté le 4 novembre.Le Soudan a depuis accueilli plus de 43.000 réfugiés éthiopiens fuyant les combats intenses dans cette région pauvre.

"Le Soudan a besoin de 150 millions de dollars pour six mois, afin de fournir à ces réfugiés de l'eau, des abris et des services de santé", a déclaré le Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, lors d'une visite au camp d'Oum Raquba, à quelque 80 kilomètres de la frontière.

M. Grandi a appelé "les donateurs à fournir ces fonds au Soudan dès que possible".De 500 à 600 réfugiés traversent encore la frontière chaque jour.Le Soudan cherche à leur fournir de l'aide alors qu'il lutte contre sa propre crise économique.

Le pays traverse également une transition politique fragile depuis l'éviction en avril 2019 de l'ex-président Omar el-Béchir resté au pouvoir pendant 30 ans, après des protestations massives sans précédent contre son régime, déclenchées par les difficultés économiques.

Environ 65% des quelque 42 millions de Soudanais vivent sous le seuil de pauvreté, selon les statistiques du gouvernement.