Les Algériens restent mobilisés un mois après le début de la contestation

AFRICA RADIO

22 mars 2019 à 5h30 par AFP

Un mois après le début de la contestation, les Algériens entendent rester mobilisés, avec de nouvelles manifestations vendredi pour réclamer le départ du président Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 20 ans et dont le camp se fissure.