Les combattants s�??invitent au concert de Barbara Kanam

Par La rédaction

Pour ceux qui suivent la scène musicale congolaise, un concert de Barbara Kanam c'est un événement important. Pour ceux qui s'intéressent à la politique également. Et c'est ainsi que samedi soir, devant le New Morning on a pu assister à une confrontation entre mélomanes et « combattants ». Une situation à laquelle les fans de musique congolaise se sont habitués ces dernières années. La police venue à la rescousse des organisateurs du concert est arrivée en force en début de soirée. Pas moins de 30 policiers pour protéger et escorter ceux qui avaient décidé de braver l'interdit tacite imposé par les « combattants ». Rappelons que pour ce groupe politique, il ne saurait y avoir de spectacle, de musique, de danse, ou toute autre manifestation festive tant que la situation en RDC ne se sera pas améliorée. Ils dénoncent dans un même lot, les politiques et les artistes qu'ils accusent de rester neutre voire même d'être proches du pouvoir pendant que des massacres sont perpétrés à l'est de la RDC. Barbara Kanam, n'échappe pas à la liste des personnes « interdites » de représentation. Pour ceux qui comprennent le lingala, les slogans devant la salle du New Morning étaient clairs : « Nous ne voulons pas de vendus », « les vendus de Kabila ne doivent pas venir en France ». A 19h30 les gens se demandaient encore si le concert allait avoir lieu. Au final une petite centaine de personnes réussira à atteindre la salle et à laisser la politique de côté pour admirer un show à « l'américaine ». Dehors la situation est restée tendue jusqu'en fin de soirée. Cordon de sécurité, gaz lacrymogènes, slogans etc... En définitive, sans empêcher le concert d'avoir lieu les « combattants » auront fait passer leur message. Même si à force d'essayer d'empêcher tous les concerts de musique congolaise et de ne jamais chercher le dialogue avec les musiciens, les gens qu'ils cherchent à interpeller ou à convaincre pourraient bien se lasser.Matthieu JeanBoycott du concert de barbara kanam par les combattants en vidéo