Libye: la Russie refuse de reconnaître les rebelles comme autorité

Par La rédaction

MOSCOU (AFP) - (AFP)

La Russie refuse de reconnaître le Conseil national de transition (CNT), instance dirigeante de la rébellion libyenne, comme autorité de ce pays à l'instar des Etats-Unis, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"S'il s'agit de reconnaître le CNT comme seul représentant du peuple libyen, nous ne partageons pas cette position", a déclaré M. Lavrov au cours d'un point de presse.

Les Etats-Unis ont reconnu vendredi le CNT comme "l'autorité gouvernementale légitime" de la Libye, à l'instar de l'ensemble du groupe de contact sur la Libye réuni à Istanbul.

Pour la Russie, cette reconnaissance équivaut à "prendre le parti d'une partie en conflit dans la guerre civile", a estimé le chef de la diplomatie russe.

"Les partisans de cette décision sont des partisans d'une politique d'isolement des forces qui représentent Tripoli et nous sommes traditionnellement contre l'isolement", a-t-il ajouté.

"Nous entretenons des contacts avec Tripoli et avec Benghazi pour qu'ils fassent preuve d'une position constructive et se mettent à la table des négociations", a dit le ministre russe.

"S'il s'agit de reconnaître le CNT et d'autres groupes d'opposition (...) en tant que participants aux négociations, le CNT est sans aucun doute une partie des négociations", a-t-il précisé.