Mali: 22 morts, dizaines blessés lors de violences à Bamako

2 mai 2012 à 11h49 par La rédaction


BAMAKO (AFP) - (AFP)

Au moins 22 personnes ont été tuées et des dizaines blessées lors des violences à Bamako entre forces fidèles à l'ancien président Amadou Toumani Touré (ATT) et celles des ex-putschistes qui l'avaient renversé le 22 mars, a appris mercredi l'AFP de source hospitalière.

Un précédent bilan de même source donné mardi faisait état d'au moins 14 morts et 40 blessés.Les victimes sont en grande partie des militaires des deux camps, mais il y a également quelques civils, selon la même source.

Par ailleurs, une source proche de l'ex-junte au pouvoir a fait été de 29 arrestations en marge des combats, des civils, des militaires, mais également des "étrangers" dont la nationalité n'a pas été communiquée.

Lundi et mardi, des militaires loyaux au président ATT ont attaqué le camp des ex-putschistes à Kati, près de Bamako, l'aéroport et la radio-télévision nationale (ORTM), occupée par les partisans du capitaine Amadou Haya Sanogo, chef de l'ex-junte qui avait pris le pouvoir avant de le rendre aux civils.

Ces attaques ont été repoussées par les forces de l'ex-junte, et le capitaine Sanogo a assuré mardi à l'ORTM que la situation était "sous contrôle".Il a désigné les auteurs des attaques comme étant des "mercenaires" associés aux éléments du 33e Régiment de commandos-parachutistes, fidèles à ATT.

Mardi soir, la télévision a montré quelques images d'auteurs présumés des attaques dont l'un s'est présenté comme étant un "Burkinabè".