Mozambique: 51 clandestins somaliens ont péri dans un naufrage

Par La rédaction

MAPUTO (AFP)

Cinquante et un immigrants clandestins somaliens ont péri dans le naufrage de leur bateau au large de l'île de Suhavo, dans le nord du Mozambique, il y a dix jours, a annoncé mardi la police.

"Il y a eu 51 morts, 50 Somaliens et le capitaine du bateau", a déclaré à la presse le porte-parole de la police, Pedro Cossa.

Il a précisé que le bateau, dont le propriétaire est tanzanien, venait de Somalie et transportait 129 immigrants illégaux, 89 Somaliens et 40 Ethiopiens, lorsqu'il a sombré le 5 février.

Les survivants ont été conduits au Centre d'accueil des réfugiés de Maratane, à Nampula, dans le nord du Mozambique, a ajouté M. Cossa.

La semaine dernière, les autorités ont "rapatrié 123 clandestins somaliens qui avaient accosté sur cette île (Suhavo)", a-t-il poursuivi.

L'année dernière, un bateau transportant des immigrants clandestins venant de Somalie avait fait naufrage au large de la province de Cabo Delgado, également dans le nord du Mozambique, faisant neuf morts.

Le Mozambique doit faire face à un afflux continu de réfugiés originaires de Somalie, d'Ethiopie, du Bangladesh, de l'Inde et de Chine qui pénètrent sur son territoire par le Nord.La plupart souhaitent se rendre en Afrique du Sud, la plus grande économie du continent africain, où ils espèrent une vie meilleure.