Niger: en route pour les "trois frontières" des soldats tchadiens campent près de Niamey

Par AFP

AFRICA RADIO

Des soldats tchadiens campent depuis plusieurs jours aux portes de Niamey, avant leur déploiement dans la région dite des "trois frontières", entre Niger, Burkina Faso et Mali, , pour y lutter contre les jihadistes, a appris samedi à l'AFP de source sécuritaire nigérienne.

"Cela fait cinq jours qu'ils (les soldats tchadiens) sont arrivés près de Niamey où ils campent sur un terrain vague", a indiqué cette source. Ce contingent tchadien "va ensuite continuer son chemin vers la zone des +trois frontières+", a-t-il assuré.Les militaires tchadiens sont entrés au Niger en février via la ville de N'Guigmi dans la région de Diffa (Sud-Est), frontalière du Tchad, "où ils ont séjourné près de dix jours", selon un élu local. Un soldat nigérien a pu dénombrer "plus de 200 engins lourds et de véhicules Toyota pick-up" au sein du convoi des soldats tchadiens, considérés comme des combattants aguerris.La zone des "trois frontières" est la cible d'attaques régulières de groupes jihadistes affiliés à l'organisation Etat islamique (EI).Le président tchadien Idriss Déby Itno a annoncé mi-février l'envoi de 1.200 soldats dans cette zone, en marge d'un sommet du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) avec la France à N'Djamena.Cette annonce est intervenue au moment où la France souhaite voir les pays de la région assumer le relais militaire, mais aussi politique, après huit ans d'engagement au Sahel.L'envoi de soldats tchadiens avait été initialement annoncé il y a un an lors du sommet de Pau (sud-ouest de la France). Mais l'opération avait été retardée par la menace jihadiste grandissante sur les bords du lac Tchad, et par un désaccord entre N'Djamena et ses partenaires sur les modalités, notamment financières, de ce déploiement.