Nigeria: 20 policiers toujours portés disparus après une attaque de Boko Haram

Par La rédaction

Abuja (AFP)

Vingt policiers nigérians sont toujours portés disparus dans le nord-est du pays, trois semaines après l'attaque d'un centre d'entraînement par le groupe islamiste Boko Haram, a indiqué mardi le chef de la police.

La police ne "diminuera pas ses efforts pour les retrouver", a déclaré à la presse l'inspecteur-général Suleiman Abba.

Dans un premier temps, la police avait fait état de la disparition de 35 policiers après l'attaque du centre d'entraînement le 21 août, près de la ville de Gwoza (nord-est), où Boko Haram a proclamé un "califat islamique".

Certains policiers ont été retrouvés, selon Suleiman Abba, qui n'a pas donné plus d'explications.