RDC: 46 Pygmées tués dans une attaque des combattants ADF en Ituri (sources locales)

Par AFP

AFRICA RADIO

Quarante-six Pygmées ont été tués jeudi dans une attaque des combattants du groupe armé Forces démocratiques alliées (ADF) dans la région troublée de l'Ituri, dans le Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris vendredi de sources locales.

Le bilan de l'attaque est "de 46 personnes tuées et deux blessés, toutes de la communauté pygmée, dans cette incursion des rebelles ADF", a déclaré à l'AFP Gili Gotabo, président de la société civile du territoire d'Irumu. Adjio Gigi, ministre provincial de l'Intérieur de l'Ituri, a confirmé ce bilan, attribuant l'attaque aux ADF.Cette attaque des combattants ADF a eu lieu dans la chefferie de Walese Vonkutu à la frontière avec le territoire du Nord-Kivu (Est).Les ADF sont à l'origine des rebelles musulmans ougandais installés dans l'Est de la RDC depuis 1995, opposés au régime de Yoweri Museveni. Sans attaquer l'Ouganda depuis des années, les ADF sont accusés de la mort de plus d'un millier de civils depuis octobre 2014 dans la région de Beni (au Nord-Kivu) et ses environs.Ce groupe armé est le plus meurtrier parmi les dizaines encore actifs dans la région du Kivu et dans le Sud de l'Ituri, où il tente de traverser la frontière avec le Nord-Kivu.Dispersés par l'armée, les combattants des ADF opèrent désormais en petits groupes mobiles, selon un rapport des experts de l'ONU adressé en décembre au Conseil de sécurité.Leurs attaques contre les positions de l'armée et de la Force de la mission des Nations unies au Congo (Monusco) ont fait des dizaines de morts.