RDC: au moins trois corps repêchés après un naufrage dans le sud-est

Par AFP

AFRICA RADIO

Au moins trois corps ont été repêchés dans les eaux du fleuve Congo après le naufrage d'un bateau dont on ne connaissait pas encore le nombre exact des disparus au Tanganyika dans le sud-est de la République démocratique du Congo, a indiqué mardi un responsable administratif.

Les équipes de recherche ont recensé au moins "trois morts dont une fille" ainsi que "43 rescapés. Il y a des personnes disparues qui doivent certainement être morts", a déclaré l'administrateur du territoire de Kongolo, Ramazani Kyange, à un correspondant de l'AFP.Parmi les rescapés, "sept femmes déclarent avoir perdu un total de 13 enfants", a ajouté M. Kyange, indiquant que le propriétaire du bateau a survécu au naufrage et est recherché par les forces de sécurité.Lundi, Ramazani Kyange avait fait part à l'AFP d'un premier bilan de "39 survivants" alors que le "manifeste" (la liste de passagers) n'annonçait que 20 personnes.Ce naufrage est survenu dans la nuit de dimanche à lundi sur les rapides du fleuve Congo dans la province du Tanganyika. Les autorités locales ont demandé aux familles qui n'ont pas retrouvé leurs proches d'en faire la déclaration. Un vent violent et la montée des eaux seraient à l'origine du drame, selon les témoignages recueillis par l'AFP.Des cas de naufrage sont régulièrement rapportés sur les eaux congolaises (fleuve, lacs, rivières ...) et le plus souvent avec d'importants bilans humains. La surcharge, l'absence de gilet de sauvetage et le fait que la pluspart des passagers ne savent pas nager sont souvent à l'origine de ces pertes en vies humaines.Samedi soir sur le lac Kivu (est), une embarcation sur laquelle une vingtaine de jeunes gens= faisaient la fête a chaviré, faisant cinq morts parmi les passagers.